40 ans de beaux parcours

Je suis rentré en mars 1986 comme agent de service, dans l’insertion. A l’époque, ça s’appelait « Atelier du CEFRES ». c’était des contrats d’insertion d’un an. Au bout d’un an, la direction m’a proposé de rester. On faisait du nettoyage, de la répurgation et des espaces verts. En 1987, on a arrêté les espaces verts. Ensuite, en 1990, c’est devenu ADC Propreté. Je travaillais dans l’équipe technique. En 1994, je suis devenu chef d’équipe, et en 2001 je suis devenu agent de maîtrise, toujours dans l’équipe technique. Aujourd’hui, en 2024, je suis responsable de territoire. J’ai 70 salariés à piloter, je gère les chantiers, les plannings et la clientèle. Je ne suis pas rentré directement en tant que responsable, j’ai monté tous les échelons, au fur et à mesure. Je pense que si aujourd’hui j’en suis là, c’est parce que je faisais mon travail correctement. Je suis dans le social, à aider les gens, apprendre aux agents à travailler, depuis 38 ans. Je suis fier d’être là, chez ADC Propreté. C’est une entreprise sociale et d’insertion, qui a commencé à zéro. Je suis rendu au 4e patron. Il n’y a pas beaucoup d’entreprises en insertion qui marchent aussi bien. Il y a des hauts et des bas, tout le monde n’est pas parfait, mais ça roule.
Ezzedine

Ezzedine,
Arrivé en contrat aidé en mars 1986.
Aujourd’hui, Ezzedine est Responsable de Territoire CENS-CHEZINE.

Avant ADC, je faisais des petits boulots, je faisais du ménage chez des gens et dans les bureaux. J’ai commencé chez ADC comme agent d’insertion en avril 2001. C’était un CDDI de 2 ans. Je travaillais à temps partiel, 26h par semaine. En mars 2003, ils m’ont proposé un CDI et j’ai accepté. Le matin, je m’occupais du nettoyage dans les bureaux, et après les immeubles, les escaliers, je sortais et lavais les poubelles. Le problème, c’est que j’allais un peu partout, j’étais toujours à gauche à droite. Ensuite, j’ai fait une formation de tuteur. Je formais les gens qui arrivaient. On était 2 avec une dame qui s’appelle Sylvie. Puis ADC m’a affecté au site Germaine Tillion. C’est un grand chantier à 7 étages, du département Loire Atlantique. J’aime ce que je fais car c’est moi qui ai choisi. Ils ont vu que je travaille bien, je respecte mon travail. Depuis que j’ai commencé à ADC, je n’ai jamais eu une réclamation sur un chantier. Parfois il y a des petits problèmes, mais il faut être à l’écoute, patient. Il y a eu des moments difficiles car certains n’ont pas confiance en eux, ils s’énervent, se fâchent, pleurent. On travaille ensemble avec ma cheffe. Elle était en arrêt pendant 6 mois, donc j’ai pris sa place et j’ai vu toutes les responsabilités. ADC m’a proposé de faire une formation pour être cheffe, mais j’ai refusé. Je ne voulais pas être cheffe car je suis trop gentille, je ne veux pas me fâcher. Je fais mes heures, je gagne ce que je gagne et je suis bien.
Harmia

Harmia,
Arrivée en CDD-Insertion en avril 2001.
Aujourd’hui, Harmia est agent d’entretien sur le territoire SEVRE.

A la base j’ai un brevet de technicien. J’ai été embauché chez ADC en 2009 et j’ai commencé en insertion. J’ai intégré directement l’équipe technique. C’était la belle époque, l’ambiance était géniale. Après on m’a détaché pour créer l’équipe volante pour faire le remplacement de collègues qui étaient malades, sur tous les sites. Quand on ne connaît pas, on pense que ce sont des gens qui n’ont pas réussi, mais il y a plein de gens qui ont des connaissances qui n’ont rien à voir avec le nettoyage. ADC m’a proposé un CDI et j’ai refusé. Je n’ai jamais accepté un CDI. J’ai créé ma boîte, AYA services. Je me suis dit que ça allait être difficile mais j’ai tenté l’aventure. J’ai commencé en micro-entreprise et ensuite je suis passé en SARL. Petit à petit ADC m’a proposé des missions avec le Voyage à Nantes. Je m’occupe de l’entretien tous les matins, au Frac Pays de la Loire, la Cantine, le Warehouse, le passage ste croix, les musées, les évènements culturels. Je suis tout le temps sur le terrain. A la base, c’est ADC qui m’a fait découvrir le ménage. ADC m’a énormément apporté au niveau compétences techniques. C’est ADC qui m’a présenté quasiment tout le monde. Je ne vois aucune boîte qui forme mieux ses salariés qu’ADC. Il y a des formations internes et à l’INHNI. C’est mon seul partenaire direct, on intervient ensemble en toute confiance. Le plus important c’est la passion. Quand tu as des objectifs, tu te donnes les moyens pour y arriver, c’est ça le plus important.

Alexis,
Salarié en CDD-Insertion d’octobre 2009 à octobre 2011.
Aujourd’hui, Alexis est le fondateur et le dirigeant de l’entreprise de propreté AYA SERVICES.

Je suis arrivée en France en 2012. Je venais de Bosnie et je ne parlais pas français. J’ai un diplôme en paléontologie. J’ai fait des missions d’intérim dans des magasins, les rayons, la fabrication de fleurs… C’était difficile de s’intégrer à cause de la langue mais j’ai essayé. Quand j’avais besoin de travail, c’est ADC qui m’a accueilli, qui m’a ouvert la porte. J’ai commencé chez ADC Propreté le 17 mars 2017, en contrat d’insertion. Après 3 mois, je voulais abandonner car c’était dur et fatiguant, je n’avais pas l’habitude. Mais j’étais bien accompagnée, les responsables sont très compréhensifs. Au bout de 6 mois, ils m’ont proposé d’être responsable de chantier et cheffe d’équipe au sein de Nantes Métropole, CCAS, en CDD. En novembre 2018, j’ai obtenu un contrat de cheffe d’équipe en CDI. Au début, c’était du travail pour l’argent. Aujourd’hui j’ai obtenu beaucoup de choses dans ma vie, une stabilité dans l’entreprise. J’aime bien mon rôle, je suis cheffe d’équipe et je suis tutrice/formatrice en insertion. J’ai fait des formations. Je me sens utile, c’est très important pour moi. On apprend à connaître les gens, on est dans une riche histoire géographique et culturelle. C’est aussi ça qui me donne envie de continuer. Je suis en relation directe avec mon client. C’est une grande responsabilité, mais ça apporte aussi de l’expérience. J’aime bien être sur le terrain, avec les gens. C’est ça qui me remplit de bonheur.

Lejla,
Arrivée en CDD-Insertion en mars 2017.
Aujourd’hui, Lejla est cheffe d’équipe en CDI sur le territoire SEVRE.

Je suis originaire du Soudan. Je suis arrivé en France le 20 avril 2012, à l’âge de 26 ans. J’ai obtenu le 4 avril 2013 ma carte de séjour. J’ai immédiatement cherché du travail mais c’était compliqué car je ne comprenais pas et ne parlais pas français. J’ai donc fait 4 mois et demi de cours de français. Mon premier travail en France était maraîcher dans une ferme Biologique à Couëron. J’ai ensuite enchainé plusieurs boulots et formations. J’ai reçu un lundi matin à 9h, un appel d’Amandine, une CIP d’ADC Propreté, qui m’a proposé de venir passer un entretien. Chez ADC, j’étais agent d’entretien sur le territoire SEVRE. Ma responsable était Enora et ma cheffe de site Samira, toutes les deux étaient très professionnelles et gentilles avec moi. En décembre 2022 , j’ai discuté avec Nina, ma conseillère chez ADC, pour lui dire que je souhaitais trouver une formation m’apportant un diplôme par la suite. Nina m’a beaucoup aidé et elle m’a trouvé une formation d’agent d’entretien au GEIQ. J’ai passé l’examen d’admission et je l’ai réussi. J’ai donc arrêté mon contrat chez ADC le 13 janvier 2023 au lieu de finir en mars pour pouvoir commencer cette nouvelle formation. Je suis très content d’être passé par ADC. ADC donne du travail à ceux qui en cherchent, et il y a plein de gens qui en cherchent. Quelqu’un qui est motivé peut réussir chez ADC. C’est une grande chance pour moi d’avoir connu ADC, et si j’avais connu ADC plus tôt je n’aurais pas commencé par être maraîcher.

Altayeb,
CDD-Insertion de juillet 2021 à janvier 2023.
Aujourd’hui, Altayeb est agent d’entretien chez ELIOR en CDI. Il passe actuellement son permis B pour continuer d’évoluer.

Avant d’arriver chez ADC, j’étais carreleur dans le bâtiment à Fréjus et encore avant j’étais en Espagne. J’ai déménagé à Nantes et je suis allé voir Pôle Emploi. Ils m’ont proposé d’aller travailler chez ADC. J’ai commencé mon contrat d’insertion le 27 septembre 2021 dans l’équipe Espaces Verts avec Daniel comme chef d’équipe et Franck comme responsable. J’aime tout dans mon travail : la taille, la tonte, les machines. J’ai fini mon contrat d’insertion et maintenant je suis en CDI ! Je préfère mon travail d’aujourd’hui car c’est moins dur physiquement.

Mhamed,
Arrivé en CDD-Insertion en septembre 2021.
Aujourd’hui, Mhamed est agent de service en CDI-Inclusion, au sein de l’activité Espaces Verts.

Articles associés